La 5G en résumé

La 5G est la cinquième génération de technologie du réseau mobile. Elle répond au besoin de plus en plus croissant de connectivité que la 4G ne pourra bientôt plus assurer. Chaque minute dans le Monde, c’est 2 millions de vidéos YouTube visionnées et plus de 60000 photos Instagram téléchargées. Les spécialistes ont annoncé que d’ici 2025, l’utilisation de la data sur le réseau mobile aura été multipliée par 10.

La 5G permet d’atteindre des débits descendants supérieurs à 1 Gbits/s, d’interconnecter de manière instantanée toujours plus de terminaux tout en réduisant la consommation d’énergie.

Logo officiel de la 5G

La norme 5G NR (New Radio)

La norme New Radio fixe les bases permettant l’exploitation de la 5G et succède à la norme Long Term Evolution utilisé en 4G. Elle a été présente par la 3GPP (3rd Generation Partnership Project) en version préliminaire courant Mars 2018. C’est à partir de cette date que les constructeurs ont pu lancé la production de leurs équipements 5G.

La 5G New Radio utilise la modulation OFDM (Orthogonal Frequency-Division Multiplexing) comme en LTE. Ce codage permet de transmettre une multitude de données en simultanée, en utilisant un nombre important de sous-porteuses à bas débit.

Les nouveaux usages

Tout d’abord, on retrouve la catégorie des objets connectés, appelé massive Machine Type Communications (mMTC). Ces objets n’ont pas besoin d’un débit important, mais plutôt d’une consommation énergétique très faible que peut offrir la 5G. L’exemple le plus parlant est le compteur d’eau connecté au réseau mobile.

Ensuite, il y a la catégorie des applications nécessitant toujours plus de débit, nommé enhanced Mobile Broadband (eMBB). Ces applications sont apparues avec l’arrivée de la 4G, mais les contenus nécessitent désormais plus de bande passante : streaming de vidéos 4K, réalité virtuelle ou augmentée etc.

Pour finir, la dernière catégorie (qui fait le plus parler aujourd’hui) est appelé Ultra-reliable and Low Latency Communications (URLLC). Cette catégorie regroupe les applications nécessitant une réactivité et une sécurité ultra importante. Par exemple, on va retrouver la connectivité d’une voiture autonome, ou bien les applications liées à la santé.