La 5G en France

L’Union Européenne a donné, en 2017, la feuille de route pour l’arrivée du réseau 5G sur le vieux continent. En France, c’est l’ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes) qui encadre le déploiement du réseau mobile ultra haut débit.

2019, l’année de l’expérimentation du réseau 5G

Les opérateurs français ont multiplié, en 2019, les expérimentations du réseau 5G à grand coup de communication. Chacun réalise des essaies aux quatres coins de l’hexagone avec parfois des constructeurs différents à tester. Avant cela, les opérateurs ont eu l’obligation de déposer un dossier pour utiliser les fréquences 5G qui sont, à ce jour, non attribuées en France. Pour rappel, les fréquences 5G sont situées dans les bandes 700Mhz, 3,6Ghz et 26Ghz. Les enchères débuteront à la fin de l’année 2019 pour une attribution l’année suivante.

2020, l’année de la commercialisation du réseau 5G

Lorsque les opérateurs français se verront attribuer les fréquences 5G, le déploiement à grande échelle pourra alors débuter. L’Union Européenne souhaite qu’au moins une ville de chaque pays membre soit couverte intégralement en 5G. En France, ce souhait sera très certainement exhaussé au vu de la bataille que se sont jouée les opérateurs dans la course au déploiement 4G.